Amérique du Nord, Expatriation, Voyage

10 choses à faire quand on arrive au Canada !

Comme vous le savez, mon mari et moi sommes résidents permanents au Canada. Nous habitons à Toronto depuis le 1er Novembre 2018 mais j’ai mis les pieds pour la première fois à Toronto, le 10 Mars 2014 lors de mon arrivée en PVT 🙂 Aujourd’hui, à l’occasion de l’anniversaire de mon premier départ au Canada, je vous partage une liste de 10 choses à faire quand on arrive au Canada en tant que nouveau résident permanent !

J’arrive au Canada : les 10 choses à faire dans les premiers jours

Voici donc 10 choses à faire pour faciliter votre arrivée au Canada. Soit juste avant de partir, soit en arrivant au Canada dans les premières heures ou dans les premières semaines. Ne vous inquiétez pas, tout ne doit pas être fait en 2 jours 😉

#1 : Trouver où loger

Le marché de l’immobilier local a ses propres spécificités comme pour tout pays. Il convient donc de vous renseigner sur les types de logements avant votre départ afin d’orienter au mieux votre recherche en arrivant.

Chercher d’avance n’est pas conseillé, attention aux arnaques, malheureusement nombreuses dans les grandes villes type Toronto ! Vous pouvez prendre contact mais ne louez rien d’avance et surtout si on vous demande de l’argent !

Vous préférerez réserver un logement pour les premiers jours sur Airbnb ou autre, et commencer vos recherches sur place directement afin de découvrir les différents quartiers de votre ville et si cela correspond à votre mode de vie.

Où chercher ? Les grands sites locaux seront : Craigslist et Kijiji. Ne boudez pas non plus Facebook Marketplace et n’hésitez pas non plus à faire appel à un agent immobilier, ils sont gratuits pour les locataires !

#2 : Demander son NAS

Le N.A.S (Numéro d’Assurance Sociale) ou S.I.N (Social Insurance Number) pour les anglophones est LA condition sine qua non pour travailler !

Attention à ne pas faire d’amalgame, contrairement à ce que le nom pourrait laisser penser, surtout quand on est Français, cela n’a rien à voir avec la sécurité sociale. Ce numéro de 9 chiffres sert à vous identifier comme je l’ai dit pour travailler au Canada, mais également pour avoir accès aux programmes et aux prestations offerts par le gouvernement.

La demande s’effectue très simplement (et plus ou moins rapidement) dans un centre Service Canada. Il vous faudra présenter une pièce d’identité officielle (votre passeport) et un papier attestant de votre statut légal au Canada. Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus sur les papiers acceptés : Numero Assurance Sociale – Avant Demande

#3 : Demander l’OHIP ou autre assurance-santé de votre province

L’OHIP, c’est la couverture santé de l’Ontario où je vis. Mais le Canada étant un pays fédéral, chaque province est en charge de son propre système de soins de santé.

Dans la plupart des provinces, un délai de carence de 3 mois sera appliqué lorsque vous postulerez à la couverture santé. Dans le cas d’une résidence permanente, c’est 3 mois à compter du jour où vous la validez. Ne tardez néanmoins pas trop longtemps à vous en occuper car les bureaux sont souvent bondés et ne sont ouverts qu’à des horaires réduits. Autant en profiter temps que vous ne travaillez pas non ? 😉

Pour plus d’informations, tournez-vous vers le site de service de votre province, ici à Toronto, c’est Service Ontario qui s’en occupe !

Image result for ohip

#4 : Ouvrir une ligne téléphonique

Avoir un numéro local est nécessaire pour votre recherche d’emploi, votre recherche de logement, etc… Les Canadiens auront plus confiance en vous si vous avez un numéro de téléphone local que si vous les contactez avec un numéro étranger.

2 conseils ici :

  • Comparez bien les fournisseurs, les grands noms ne sont pas forcément mieux . Et les abonnements coûtent très cher donc comparer peut vous faire économiser de dizaines de dollars par an.
  • Choisissez bien votre forfait. Le Canada étant un grand pays, nombre d’opérateurs vont limiter votre forfait à votre province. Attention donc à vous si vous devez voyager hors province ou que vous vivez à cheval sur deux provinces.

#5 : Ouvrir un compte en banque

Vous en aurez besoin pour vous faire payer et obtenir une carte de crédit qui est indispensable dans le pays pour construire votre score de crédit et pouvoir faire de nombreuses choses (acheter en ligne par exemple ou encore louer une voiture).

N’étant pas experte en finance, je ne vous conseille aucune banque mais je vous invite surtout à comparer sur internet les grandes banques locales et à y aller en annonçant de but en blanc que vous êtes nouveau résidant permanent. Les banques ont souvent des offres très intéressantes pour les nouveaux arrivants !

#6 : Explorer votre quartier

Pour notamment repérer :

  • Les épiceries / supermarchés
  • Les lignes de bus / arrêts de métro
  • Les centres médicaux locaux (au cas où)
  • Les bars / restaurants sympas à tester pour fêter votre arrivée 😉
St Lawrence Market à Toronto

#7 : Faire ou refaire son CV à la canadienne

Le format de CV au Canada est vraiment différent de la France alors il est important de l’adapter. Quelques différences majeures :

  • Aucune photo sur le CV
  • Une introduction est attendue
  • Le CV peut faire plus d’une page
  • Les expériences de bénévolat sont très appréciées sur si en rapport avec le poste
  • Les loisirs etc… sont à bannir
  • Toujours noter nom+téléphone sur toutes les pages du CV
  • Attention aux termes employées, l’anglais canadien n’est ni l’anglais américain, ni l’anglais britannique. De même que le français québécois n’est pas le même que le français de France. Adaptez donc vos missions, nom de postes, etc… aux termes locaux.

Pour des conseils sur l’Anglais Canadien : Guide to Canadian spelling.

D’autres conseils sur comment rédiger un CV Canadien sur Settlement.org.

#8 : En apprendre plus sur le système de transports publics local

Je vis à Toronto et le système de transport est complètement différent de ce à quoi j’avais été habituée jusque là. La première chose qui m’a surprise je l’avoue, c’est le prix du billet. Bien bien bien plus cher que mon habitude Lilloise. Toronto a aussi peu de métro comparé à la taille de la ville, ici le bus et le tramway sont rois et ils sont un peu bizarres, une même ligne peut avoir 3 terminus différents, attention à ne pas se tromper en montant dedans ! 😉

Bref, mon conseil est de vous rendre dans un bureau du système de transport local (TTC pour Toronto) et de demander : une carte des lignes, et la grille tarifaire (car acheter un abonnement n’est pas forcément rentable, surtout à Toronto !).

#9 : Tester votre anglais (sauf Québec) et trouver comment l’améliorer si nécessaire

L’anglais vous sera primordial, vital. Même si de nombreuses villes ont beaucoup de services offerts en Français et que nombre d’entreprises recherchent des candidats francophone, il est indispensable de savoir parler anglais quand on vit au Canada anglophone.

Si vous n’êtes pas sûr de votre niveau d’anglais, je vous invite à vous rendre dans un centre qui propose des tests de langue financés par le gouvernement canadien : Language assessment centers.

Un test de langue vous sera proposé et noté selon les standards locaux. Et en fonction de votre résultat, vous pourrez décider ou non de suivre des cours de remise à niveau.

Photo by Ivan Shilov on Unsplash

#10 : Partir en vadrouille dans votre ville et/ou votre province ou n’importe où au Canada

Allez c’est l’heure de partir à l’aventure ! Après avoir exploré votre quartier, il est temps de vous aventurer plus loin. Votre ville à minima, voire la province si vous avez envie de profiter plus longtemps 🙂

Cela vous permettra de vous imprégner de l’ambiance locale, de voir comment les locaux vivent et de commencer à vous sentir chez vous ici ! Cela peut également vous changer les idées si vous êtes sujet au mal du pays, rien de mieux que de découvrir de nouveaux endroits pour éviter de ressasser sur ce qu’on vient de quitter !

Mon premier week-end Canadien il y a presque 6 ans : Ottawa, la Capitale

À bientôt ❤️

Marion

PS : n’oubliez pas de me rejoindre sur FacebookTwitter ou Instagram pour plus d’updates !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.