Expatriation, Voyage

Notre demande de Résidence Permanente au Canada !

Résidence permanente. PR. RP. Si vous avez déménagé au Canada préparez-vous à entendre ce terme régulièrement que vous ayez prévu de la faire ou pas. C’est le passage obligatoire de tous les immigrés pour accéder à la citoyenneté canadienne. Si vous n’avez pas déménagé au Canada, et que vous êtes là pour glaner quelques informations, bienvenue ! Car aujourd’hui, j’ai décidé de prendre (enfin) le temps de vous raconter notre processus de demande de Résidence Permanente !

Postuler à la Résidence Permanente

La Résidence Permanente, PR, RP, Quésako ?

Attention cet article traite seulement de la résidence permanente en Ontario. Chaque province à ses propres conditions. Notamment le Québec qui fonctionne sur un système totalement différent.

À l’heure actuelle, il existe de nombreuses façons d’immigrer au Canada. Mais la façon la plus durable est la demande de Résidence Permanente. La Résidence Permanente vous permet de rester 5 ans sur le territoire. Elle est renouvelable indéfiniment tant que vous restez 730 jours sur le territoire durant les 5 ans.

Photo by Owen Farmer on Unsplash

Comment obtenir la Résidence Permanente : la théorie

Le première étape a été de nous renseigner sur le nouveau système ENTRY EXPRESS et comprendre comment il fonctionnait. Nous nous sommes donc rendus sur le site de l’Entry Express.

L’Entrée Express

Qu’est-ce que l’Entrée Express ?

Depuis quelques années le Canada a simplifié les démarches et réduit les délais de traitement. Une demande de résidence permanente pouvait prendre plus d’un an pour aboutir alors qu’aujourd’hui avec le système Entrée Express (Entry Express en anglais) en moins de 6 mois vous pouvez avoir votre résidence !

Selon un certain nombre de critères vous obtenez des points. Cela s’appelle le « Comprehensive Ranking System ». Ces points sont liés à l’âge, au niveau d’études, à l’expérience professionnelle au Canada et hors Canada, si tu pars avec ton conjoint ou non, à ton niveau de langue, si tu es candidat des provinces, si tu as une offre d’emploi au Canada ou non. Bref, tout un tas de critères qui sont plus ou moins simples à remplir et à justifier.

On découvre aussi à force de chercher, ce que j’appelle le « profil idéal de l’immigré » a.k.a jeune, très qualifié (Bac+5), bilingue anglais et français et ayant quelques années d’expérience au Canada ou dans son pays d’origine.

Les différentes étapes d’Entrée Express :
  1. Estimer son nombre de points
  2. Commencer à rassembler les documents permettant de justifier de ces points (attestations langues, certifications de diplômes, preuves d’expérience pro…)
  3. Postuler pour entrer dans le bassin de candidats
  4. Attendre d’être sélectionné
  5. Si on est sélectionné, présenter les documents attestant le nombre de points
  6. Fournir les autres documents demandés : casier judiciaire, visite médicale…
  7. Attendre la réponse
Les démarches avant l’entrée dans le bassin

Calculer son nombre théorique de points :

Outil utile mais peu connu: le simulateur de points du CIC. Il vous permettra d’avoir une idée d’où vous vous situez. Il suffit de rentrer vos critères. Nous y avons été au pessimiste (sur le niveau de langues et l’évaluation des diplômes) et avions une simulation de 482 points alors que finalement, on en a eu près de 560 !

Rassembler les papiers :

Prouver son expérience professionnelle

La façon la plus simple de prouver votre expérience professionnelle, c’est de fournir une attestation d’employeur. Elle doit contenir : Nom de l’employé, poste occupé, NOC Canadien auquel le poste correspond, durée du contrat, salaire brut annuel, horaires, lieu de travail, liste des missions. Elle doit être rédigée sur papier à en-tête au nom de l’entreprise et comporter le contact d’une personne qui pourra confirmer les informations contenues dans le document si besoin.

Vous étiez freelance ? Par de soucis, c’est sur plus long. François avait près de 2 ans et demi comme entrepreneur. Il a donc monté un dossier pour le prouver avec : déclaration de l’entreprise (URSAFF, etc…), les différents contrats avec les clients, les factures, les relevés bancaires pour prouver qu’il a bien été payé pour ce travail. Ceci sur toute la durée à prouver. Un peu fastidieux mais pas insurmontable.

Faire évaluer ses diplômes

Vos diplômes venant d’un autre pays, le Canada a besoin d’en connaître l’équivalence pour vous attribuer le nombre de points correspondant. Nous avons utilisé l’organisme WES. Aucune idée si ce sont les meilleurs mais c’était ceux qui avaient comme réputation de valider les titres RNCP Niveau I comme des Masters donc nous les avons choisi car c’était le diplôme de François.

Ça a été la partie la plus compliquée pour nous. Pas à cause de WES mais des établissements que François a fréquentés. Nous vous invitons à leur mâcher le travail le plus possible, à être excessivement clairs dans vos demandes et à vous expliquer de vive voix. Honnêtement, si nous n’avions pas vécu sur Paris à ce moment-là, ça aurait été vraiment très compliqué pour nous car François a carrément dû aller à son école pour s’expliquer tellement ils n’étaient pas aidants.

Comment se déroule l’évaluation des diplômes ? Vous créez un profil sur le site, vous renseignez vos infos, vous payez les frais. WES vous attribuera un numéro de référence et vous donnera la liste de documents à fournir. Toutes vos correspondances avec WES devront indiquer votre numéro de référence. WES reçoit les documents, les traite et vous donnera une équivalence de diplômes sous 3 semaines. Les documents à fournir sont : Une copie de votre diplôme le plus élevé (de votre part) ainsi que vos relevés de notes pour chaque diplôme dont vous demandez l’équivalence (par votre école/fac sous enveloppe scellée).

tef canada - alliance française paris

Prouver son niveau de langue

Le Français :

Nous avons choisi de passer le TEF Canada à l’Alliance Française de Paris. L’inscription coûte 220€ par personne. Et il faut environ 6 semaines pour avoir les résultats. Plus d’infos sur le site de l’Alliance Française : TEF CANADA. Le test est vraiment facile en tant que Francophone de base, il ne présente pas de difficulté majeure. Je vous invite quand même à vous y préparer grâce aux livres de préparation, surtout si vous n’êtes pas à l’aise avec les tests, juste pour vous familiariser avec le format des épreuves et le type de questions. La partie la plus dure restera l’expression écrite, notamment si l’orthographe n’est pas votre tasse de thé 😉

 L’Anglais :

François a passé l’IELTS. Dans le cadre de notre demande, il n’était pas nécessaire que je le passe. Cela n’apportait pas plus de points. Il a passé l’IELTS avec le British Council, cela a coûté 235€. Là, il a dû bûcher un peu plus que pour le Français 😉

L’Entrée dans le bassin

Lorsque vous avez tous vos papiers, il vous faut vous inscrire dans le bassin de candidats à la RP. Vous pouvez vous rendre sur le site de l’immigration et postuler ! Rentrez tous les infos, prenez votre temps et ne vous stressez pas vous pourrez toujours modifier votre profil par la suite. Attention les justifications vous serons demandées pour les jobs que vous rentrez à cette étape-là, ne mettez donc en expérience pro que les jobs qualifiés et prouvable, le reste doit aller dans les autres expériences professionnelles. Comptez environ 2 heures pour tout remplir.

Environ toutes les 2 semaines, le mercredi, CIC (Citoyenneté et Immigration Canada) organise des « rondes d’invitations » et sélectionne un certain nombre de candidats pour postuler à la résidence permanente. Ces candidats sont choisis selon le nombre d’invitations disponibles. Donc si CIC propose 2000 invitations, les 2000 candidats dans le bassin avec les plus hauts points seront choisis. Recevoir une invitation ne garantit pas l’obtention de la RP. Selon les mois, vous pouvez être sélectionné avec 450 points comme 650 points. Vous pouvez donc être choisi assez rapidement ou au contraire de passer un bon moment dans le bassin. Ayant un bon score, nous avons été sélectionné 1 semaine après notre entrée dans le bassin à la ronde d’invitation qui suivait.

Les démarches après la sélection

Lorsque vous recevrez l’invitation vous avez 60 jours pour compléter votre demande. Vous aurez encore quelques formulaires à remplir ou vérifier : informations personnelles, vos adresses sur les 10 dernières années, vos jobs sur les 10 dernières années (vous ne devez laisser aucun vide, si vous avez un trou vous pouvez toujours mettre chômage + ne mettre en expérience professionnelle que les jobs prouvable, les autres jobs doivent entrer dans la partie des autres expériences et aucune preuve ne sera demandée), études et langues, etc. Puis vous devrez charger les documents que vous avez préalablement préparés.

  • Preuve de tous les emplois cités comme expériences professionnelles qualifiantes
  • Évaluation de diplômes
  • Attestation de langues
  • Preuve de ressources financières suffisantes (15 000$ pour un couple)
  • Certificat de police de tous les pays où vous avez vécu plus de 6 mois
  • Photos
  • Copie du Passeport
  • Preuve d’un examen médical
  • Preuve de conjoint de fait dans notre cas

La visite médicale : étape cruciale !

Une étape importante pour la résidence permanente: la visite médicale ! Il s’agit d’une visite chez un médecin agrée par l’immigration, vous ne pouvez pas le faire chez votre médecin de famille et ce n’est pas pris en charge par la sécu bien sûr ! Il vous faudra débourser environ 160€ sur Paris pour la faire. Pour trouver le médecin agréé le plus proche de chez vous : site de l’immigration. J’ai pris RDV très vite, et nous avons eu le RDV en moins d’une semaine.

Le médecin fera un check-up complet et vous donnera des ordonnances pour aller faire une radio des poumons et une prise de sang + test d’urine. Ça nous a pris environ 2h pour tout faire. Le médecin transmet les infos à l’immigration sous 5 jours ouvrés. Vous repartez avec le papier qu’il vous faut pour votre candidature.

Après la candidature, on fait quoi ?

On attend ! Concrètement, nous n’avons eu aucune nouvelle de CIC jusqu’à l’acceptation de notre dossier et la réception du courriel « Ready for VISA ». C’est long, très long. On a attendu près de 7 mois.

Ready for Visa/Prêt pour Visa

L’email Ready for visa/Prêt pour visa, c’est la confirmation que vous pouvez sauter de joie. Votre demande de RP a été acceptée !

À partir du moment où vous recevez cet e-mail, vous avez 30 jours pour renvoyer :

  • copies de votre passeport
  • 2 photos (attention à la taille demandée, elles sont plus grandes que les traditionnelles françaises)
  • 1 enveloppe recommandée pour le retour de vos documents
  • L’annexe A remplie.

Si tout se passe bien, vous recevrez rapidement un e-mail disant que votre profil CIC a été mis à jour. Votre profil affichera maintenant qu’une décision a été prise pour votre demande de résidence permanente: elle est approuvée. Puis vous recevrez par la poste votre document d’immigration qui vous sera nécessaire pour activer votre RP à un comptoir d’immigration.

Valider sa Résidence Permanente :

Il est possible de faire valider sa résidence permanente aux bureaux IRCC aux différents points d’entrée dans le pays : si vous arrivez par voie aérienne par exemple vous pouvez le faire à l’aéroport. C’est ce que nous avons fait. C’est la solution la plus évidente quand on arrive de France. Il y a aussi des bureaux de l’immigration au Canada si vous y êtes déjà et il y a la solution la plus connue le tour du poteau: c’est à dire aller aux Etats Unis et revenir au Canada avec un passage aux douanes des 2 pays.

Attention vous avez une date limite de validité pour valider votre résidence permanente. C’était un peu moins de 6 mois pour nous. Jusqu’à expiration de la validité de la visite médicale (1 an).

J’arrive par avion avec une résidence permanente, ai-je besoin d’un AVE ? NON ! Ne vous laissez pas embrouillez par les compagnies aériennes. L’AVE n’est pas nécessaire si vous arrivez comme nouveaux résidents permanents, votre lettre de confirmation de résidence permanente fera le job de l’AVE.

La fameuse carte !

Obtenir la carte de RP :

Vous n’aurez pas votre carte directement à la frontière. Elle vous sera envoyée par la poste dans un délai d’environ 8 semaines. Pensez donc à donner une adresse à laquelle vous pourrez recevoir du courrier 8 semaines plus tard lors de votre passage à l’immigration. Ne sachant pas où nous habiterions 8 semaines après notre arrivée, nous avons donné celle d’un ami.

Notre parcours pour obtenir la Résidence Permanente

Pourquoi on y a postulé ?

Je suis partie à Toronto en Mars 2014 en PVT (Permis Vacances Travail). J’y ai rencontré mon mari en Avril 2014. Nous sommes rentrés en France en 2015 lorsque mon visa a expiré, le PVT étant valide seulement 1 an à l’époque.

Le retour n’a pas été comme prévu. Nous étions contents d’être là… et en même temps pas du tout. Autant nous étions heureux de revoir familles et amis, autant notre vie à Toronto nous manquait. Surtout que la vie en Île-de-France n’était pas trop à notre goût. Le Canada a ses défauts mais malgré ça, c’est un pays qui nous correspond bien pour le moment.

Après de longues discussions et réflexions, nous avons donc décidé de tenter notre chance et de repartir. Il nous fallait donc entamer une procédure de Résidence Permanente (RP).

Notre vie dans ces valises et cartons !

Notre situation particulière : la candidature en tant que conjoints de fait?

Vous pouvez postuler seul ou avec conjoint et famille. Nous avons postulé en tant que conjoints de fait (entrée dans le bassin en Février 2018, mariage en Août 2018).

Conjoints de fait, c’est quoi ?

Conjoint de fait est un État civil reconnu au Canada et particulièrement populaire au Québec. Il s’agit de l’union de commun accord entre deux personnes formant un couple non mariées qui vivent ensemble depuis au moins 12 mois sans interruption.

Comment prouver qu’on est conjoints de fait ?

Il vous faudra beaucoup de paperasse 😉 Concrètement, vous prouvez notre statut de conjoints de fait, nous avons monté un dossier regroupant des documents attestant de notre vie en concubinage sur les dernières années. Il y avait dedans : Baux sur plusieurs années à nos deux noms, factures à nos deux noms, relevés bancaires à nos deux noms, quittances de loyer à nos deux noms et un formulaire IMM5409 de déclaration d’Union de Fait.

Les difficultés rencontrées :

  • L’âge est un défaut : si vous avez entre 20 et 29 ans vous avez le maximum, 110 points. Au-delà, vous perdez des points. Maxi 105 points à 30 ans. 99 points à 31 ans. Etc. François avait plus de 29 ans au moment de faire la demande, nous ne pouvions avoir le maximum de points.
  • En tant que conjoints de faits, les points sont répartis différement, le profil de François lui aurait apporté plus de points seul qu’accompagnés. Mais il était hors de question de présenter des demandes séparées. Aussi, nous nous sommes vite rendu compte que nous n’aurions pas une grosse marge de points. En regardant les chiffres des rondes sur 2016 (Pour connaître les points sur les sessions précédentes : CIC Rondes d’Invitations.), il y avait un paquet de session pour lesquelles nous ne passions pas avec notre score théorique.
  • Ensuite, nous avons vu que le titre RNCP Niveau I n’est à priori pas reconnu par le Canada. Donc d’un BAC+5, François passait à un Bac+2. Nous perdions donc beaucoup de points : ceux du niveau d’étude, ceux bonus études/expérience pro. Finalement WES a validé le titre RNCP I comme un Master nous avons donc eu plein de points.
  • Faire valider ses diplômes peut prendre beaucoup de temps. Pas à cause de WES. Mais à cause des écoles. Mon université a été au top, par contre l’Université où François a fait son DEUG et son école du titre RNCP ont été vraiment à la ramasse. Mon évaluation de diplôme a donc pris environ 1.5 mois VS son évaluation 3.5 mois.

Timeline :

  • Mi-décembre 2016 : Décision de repartir au Canada.
  • 7 janvier 2017 : Inscription au test de Français à l’Alliance Française de Paris.
  • 15 Février 2017 : Passage du TEF.
  • 4 Avril 2017 : Réception des résultats du TEF.
  • Juin 2017 : Réception du diplôme de DEUG de François nécessaire pour demander l’évaluation de diplômes.
  • Début Juillet 2017 : François passe l’IELTS.
  • Fin Juillet : Réception des résultats du IELTS.
  • 15 Octobre 2017 : Création de nos profils sur WES.
  • 29 Novembre 2017 : WES approuve l’évaluation de diplôme de Marion.
  • Novembre 2017 – Janvier 2018 : Valse administrative avec les écoles de François.
  • 30 Janvier 2018 : WES approuve l’évaluation de diplômes de François (DEUG et titre RNCP).
  • 30 Janvier 2018 : Entrée dans le bassin.
  • 7 Février 2018 : Sortie du bassin, invitation reçue.
  • 14 Février 2018 : Visite médicale.
  • 19 Février 2018 : Soumission de notre dossier.
  • 18 Septembre 2018 : Email « Ready for visa/prêt pour visa ».
  • 19 Septembre 2018 : Envoi des documents.
  • 24 Septembre 2018 : Courrier de CIC pour nous demander de nouvelles photos au bon format.
  • 25 Septembre 2018 : Envoi des nouvelles photos.
  • 11 Octobre 2018 : Réception par courrier du document « confirmation de résidence permanente »
  • 1er Novembre 2018 : Départ et activation de la résidence permanente à Toronto (à l’aéroport).
  • Fin Décembre 2018 : Réception de nos cartes de résidents permanents.

Budget :

  • TEF (test de français): 2 x 220€ (soit environ 660$).
  • IELTS : 235€ (soit environ 340$)
  • WES (évaluation diplôme): 2 x 200$.
  • Visite médicale: 2 x 160€ (soit environ 466$)
  • Preuve de fond : 0€
  • Frais relatifs à la demande de résidence permanente: 2 x 550$
  • Frais relations au droit de résidence permanente (FDRP): 2 x 490$
  • 2 photos d’identité chacun x2 à cause de l’erreur du 1er photographe : 96€ (4 x 24€) (soit environ 140$)
  • Frais de poste : environ 30€ (soit environ 45$)
  • Total : 4131$

Nos conseils :

  • S’y prendre tôt avant son départ effectif.
  • Économiser car il faut prouver une quantité importante de fonds (Environ 15 000 CAD pour un couple)
  • Bien lister les papiers demandés et anticiper au plus les demandes aux entreprises/écoles (plus vous leur mâchez le travail, plus vous avez de chance que ça aille plus vite)
  • Utiliser les simulateurs de points pour avoir une idée de combien on peut prétendre
  • Bosser les tests de langue pour avoir un maximum de points

Et la suite ?

La prochaine étape si vous le souhaitez c’est la citoyenneté ! C’est la suite logique si vous ne voulez pas renouveler des RP à l’infini et que vous souhaitez rester à très très long terme. C’est l’étape de quasi tous nos copains français ici, on fête une nouvelle citoyenneté tous les mois en ce moment 😉

Actuellement il vous faudra 3 ans de résidence au Canada pour pouvoir postuler. Sachant qu’ils s’agit de 3 ans effectifs. Il faut avoir été au total 1095 jours sur le territoire sachant que vos visas avant la résidence permanente comptent pour 365 jours maximum. Tous les jours passés hors du territoire (vacances and co’) devront être décomptés. Cela peut donc prendre bien plus de 3 ans si vous avez la bougeotte 😉

D’ailleurs quand vous validez votre RP, l’immigration vous donne un petit document « Journal de voyage » pour inscrire vos voyages et ainsi vous en souvenir le moment venu. Actuellement François et moi avons 1 an de Résidence Permanente mais nous sommes partis en vacances près de 2 semaines cette année et je compte passer pas mal de temps en France lors de mon congé parental. Ce n’est donc pas pour tout de suite que la question se pose pour nous 😉


Tentés par une immigration au Canada ? N’hésitez pas à me dire si vous trouvez mon récit utile et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions précises 🙂

À bientôt ❤️

Marion

PS : n’oubliez pas de me rejoindre sur FacebookTwitter ou Instagram pour plus d’updates !

Pin it!

1 thought on “Notre demande de Résidence Permanente au Canada !

  1. ton article est hyper interessant et riche en enseignement. Sois sûre que tu nous aide beaucoup avec tes explications détaillées et c’est d’une importance capitale pour ce qui voudraient avoir la RP comme moi. Le max d’articles tu as le mieux c’est pour moi en tout cas. Bien des Choses à vous et votre Conjoint!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.